Transat Bermudes -> Açores / Jour 10

L’avantage du bateau c’est que les journées et les nuits y sont rarement monotones. Ce 10éme jour de nav est placé sous le signe du vent – ou plutôt des vents. Un flux de SW modéré (15-20 nds) qui nous pousse au portant et nous permet de faire une jolie moyenne. Il passe un peu plus arrière en début de soirée (WSW), devient limite pour tenir le génois, mais nous permet de maintenir une route directe et tranquille vers Horta. C’est bien sûr dans la nuit que ça va changer.

Isa prend en effet 35 nds (réels) pendant son quart… Youpi ! Au portant c’est pas trop méchant, d’autant qu’on savait que le vent devait grimper et on avait pris un ris supplémentaire en début de soirée (le 2éme), afin notamment de nous éviter la désormais habituelle manoeuvre de milieu de nuit. On savait aussi que le vent allait progressivement tourner W puis N dans la journée de Samedi (donc empanner), on avait donc pris le parti de naviguer en mode vent (le pilote maintient un angle par rapport au vent au lieu de viser un cap compas), en compensant les écarts de route manuellement. On ne sait jamais…

Bien nous en a pris. Sur les coups de 4h, au passage d’un grain, le vent a commencé sa bascule et nous sommes passés d’un portant Bâbord amures à un pré serré Tribord (soit 180° en gros) en l’espace de 15 minutes à peine. Le tout sous une belle pluie et le vent toujours soutenu. Le bateau a donc suivi le mouvement en changeant de cap (à la fin on faisait route au SSW), nous permettant de nous préparer tranquillement (en cinq minutes quoi…) à empanner sous contrôle et donc sans dommages. Merci aux prévisions précises du routeur, je ne sais pas si j’aurais pu anticiper cette bascule sur notre route à la seule lecture des fichiers Gribs. Malgré tout, c’est encore raté pour la nuit sans manoeuvre 🙂

La bonne nouvelle c’est que toute cette agitation n’a manifestement pas suffit à réveiller les enfants, qui dorment comme des biens heureux dans leurs cabines. Cyril a une vision différente. Il a l’impression d’avoir dormi sur un trampoline, je ne vois vraiment pas pourquoi…

Nous avançons ensuite au pré, avec 20-25nds réels établis, et une vitesse qui oscille entre 8 et 10 nds avec 2 ris dans la Grand voile et un dans le Génois. Le ciel est bien bâché, la mer grise et blanche, les rares oiseaux volent au ras de l’écume. Bienvenue en Atlantique Nord.

Mais on avance encore bien alors on est contents… ça ne nous empêche pas de nous faire doubler par un grand mono qui déboule à 12 nds et passe à coté de nous au petit matin. Contact VHF, des anglais qui eux aussi font route sur Horta, échanges d’impressions sur la météo et la mer. Rendez-vous est pris pour une bière chez Peter.

Puis le vent mollit subitement, on envoie toute la toile mais ça reste timide, légèrement en dessous des 6nds… encore un changement, pas monotone je vous dis….

Messages personnels: ben rien, presque tout le monde dort.

Nos stats du jour – ce matin à 11h30 UTC :

  • Distance parcourue sur les dernières 24h: 172 Milles
  • Vitesse Moyenne: 7,2 nds
  • Distance parcourue depuis le départ: 1 502 Milles en 240h
  • Vitesse Moyenne: 6,3 nds
  • Distance à parcourir sur notre route actuelle: 298 Milles

Zanzibar.

Publicités
Cet article a été publié dans Atlantique Nord... mai-juin 11, Journal de Bord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Transat Bermudes -> Açores / Jour 10

  1. GIGOUT JOEL dit :

    BONJOUR A TOUS
    TENEZ BON , LES COTES SONT EN VUES……………
    BON COURAGE ET BON VENT
    JOEL ET MARTINE BOUZIGUES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s