Zanzibar ?

Parce que notre gentil Pétout, après sa traversée Antilles-Méditerranée par les Açores, nous avait raconté l’aventure magique de sa transat avec des étoiles plein ses yeux de bohème.  Il avait promis de nous accompagner pour faire des ronds dans l’eau, on avait tiré des plans sur toutes les comètes et tous les océans…

Mais il est parti un matin de printemps, en claquant la porte sur un dernier éclat de rire, victime d’une menthe à l’eau assassine… Zanzibar était son rêve d’ Eldorado. Alors nous emporterons son chapeau rigolo voguer sur les mers. Et peut-être qu’un jour, au gré des vents et des courants,  nous jetterons l’ancre à Zanzibar, histoire de boucler la boucle ?