04 janvier – 11 janvier 2012 – Tobago Cays & Bequia, Grenadines

Tobago Cays

Tobago, île de Petit Bateau

Petite nav de rien du tout, au moteur pour cause de vent de face, pour rejoindre les îlots du parc national des Tobago Cays. Il faut cependant rester très vigilant en raison des nombreux récifs coraliens affleurant la surface autour des îles.

Ces « cayes » sont des îles basses, principalement composées de sable et de corail. Elles sont soudées entre elles par la plus belle barrière de corail des Antilles. Nous arrivons par la magnifique passe Nord, entre les ilôts de Petit Rameau et Petit Bateau que nous contournons pour aller jeter l’ancre au sud de l’ilôt de Baradal.

Tobago

A peine la baille à mouillage refermée, impossible de résister une seule seconde au bonheur de plonger sans délai dans les eaux turquoises, de nager avec les tortues et les raies que nous avons apercues autour du bateau en arrivant. Quelle émotion  pour les navigateurs débutants que nous sommes ! Le snorkling sur les patates de corail nous permet d’admirer une myriade de poissons exotiques. Même Juliette et Marilou chaussent palmes, masque et tuba pour aller jouer avec les petits poissons (et parfois les gros : un énorme barracuda traine dans les parages !). A terre ce sont les iguanes et une flore exubérante qui nous laissent admiratifs. Le temps, une fois encore, s’arrête pour quelques jours.

récré

Beaucoup de skippers amènent leurs passagers sur la plage de Petit Bateau, où des habitants de Union viennent chaque jour cuisiner poulet mariné et langoustes fraiches sur d’immense barbcue. Nous en profitons pour déguster la cuisine locale : quelques langoustes, des légumes sautés aux épices (cristophines, patates douces, carottes, potiron…), bananes plantins, pommes de terres farcies aux petits légumes marinés, un plateau de fruits frais préparés spécialement pour les flemmards que nous sommes (oranges, pamplemousses, coco, fruits de la passion, bananes, mangues…). Miam miam miam… Tout cela à l’ombre des palmiers, à quelques mètres à peine de la plage où les enfants s’inventent une vie de Robinson. Quel bonheur !

Pourquoi quitter un tel endroit ?? La magie du spectacle nous scotche complètement. Mais après plusieurs jours à lézarder et barboter, il nous faut quand même retrouver un peu de raison (et un semblant de notion de planning) et lever l’ancre pour rejoindre Mayreau, l’île principale des Tobago Cays.

Mayreau

Arrivée à Mayreau

Nous contournons cette petite île par le Nord, dépassons Saltwhistle Bay (pourtant bien jolie) et allons nous amarrer à une bouée dans Saline Bay, un peu plus au sud, face à la plage. Les enfants sautent vite à l’eau pour rejoindre les copains (qu’ils n’ont pas vu depuis au moins 24 heures ! l’horreur…), nous trainons notre flemme et notre déprime d’avoir quitté les Tobagos… Pffff, pourquoi faut-il toujours penser à avancer ?

Mayreau est la plus petite île habitée des Grenadines. Elle ne fait que 4 km2 environ et compte à peine 300 habitants, concentrés dans le village de Old Wall. Il y a plusieurs sources d’eau douce et l’électricité est fournie par un générateur. Une seule route bétonnée traverse l’île, reliant Saline Bay, au Sud-Ouest, à Saltwhistle Bay, au Nord-Ouest. Saline Bay tient son nom d’un petit étang d’eau salé dont on extrait le sel. Il ne sert plus aujourd’hui qu’à la consommation locale mais il était autrefois exporté. Les habitants vivent maintenant principalement de la pêche et du tourisme. Le Nord de l’île abrite un sanctuaire marin de tortues.

La vue depuis les hauteurs de l’île est magnifique, embrassant toutes les Tobago, à l’Est, Union vers le Sud et Bequia vers le Nord. Enfin… il parait, on ne descend même pas l’annexe pour aller promener… Encore du cned à avancer (oh la vilaine excuse… on a la flemme, na !).

Bequia

Bequia

Nous ne nous attardons pas à Mayreau et attaquons notre remontée vers le Nord. Mais avant de quitter les Grenadines, nous faisons une dernière escale sous le vent de l’adorable île de Bequia.

Bequia est la plus grande des îles des Grenadines et la plus septentrionale de l’archipel. Son nom vient de « Becouya », qui signifie « Ile de nuages ». Après la fin de l’esclavagisme et le départ des riches planteurs, beaucoup des habitants se sont reconvertis dans la pêche, et notamment la pêche à la baleine, développant une activité traditionnelle de construction de bateaux, qui persiste encore.

Nous tombons instantanément sous le charme du village de Port Elizabeth, tapis au fond de l’Admiralty Bay. Comme une réminiscence du Cap Vert. La vie y est douce et colorée, nous flânons inlassablement sur la promenade qui longe les quais : jolies maisons coloniales, terrasses de café ombragées, glaces « home made » et bière fraiche, baignades… et partout des sourires, des sourires, des sourires….

Dommage, il faudra attendre encore un peu pour les dernières photos : soucis techniques apparemment insurmontables pour les pauvres humains que nous sommes… Alors on attend tranquillement le miracle … ou de trouver enfin pourquoi on n’arrive pas à récupérer les photos coincées dans l’appareil. Patience et longueur de temps…..

mise à jour du 22 janvier : youpi, on a inventé une solution pour récupérer les dernières photos !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Cet article a été publié dans Caraïbes... janvier à mai 11, Journal de Bord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour 04 janvier – 11 janvier 2012 – Tobago Cays & Bequia, Grenadines

  1. françoise dit :

    merci ,merci encore pour ton récit et pour les photos entre toi et Sophie on a de quoi pouvoir s’évader cela fait vraiment du bien en ce moment de pouvoir vous lire …….. bisou à tous

  2. caro dit :

    Oui je confirme Bubulle est une grosse flemmarde. Elle se dore la pilule sur le toit en face, en pensant à vous surement.
    Gros bisous à vous tous.

  3. Lili rose dit :

    salut juju
    tu dois voire des paysage magnifique!!!!!!! est ce que le garçon qui est blond est ton amoureux???? avec la maitresse on a regardé vos photos et sur une carte, on a regardé votre trajet. c’était super!!!!! as-tu lu le mot qu’on t’a écrit? tu me manque beaucoup, j’aimerais bien pouvoir te parler sur skyp, on pourrait se donner un rendez vous!!! gros bisous je t’aime
    LILI ROSE.

  4. ines dit :

    salu juju c est ines qui ecri a la récréation je joue a la marèle et toi a coi tu tamuse j’espére que tu tamuse régale toi bien tu as vu les dauphin ? gros bisous

  5. MAILLET dit :

    Bonjour la petite famille zanzibarienne!
    Que cela fait du bien,de vous lire, carrément je dévore vos mots, cela me réchauffe aussi
    car ce matin -6° BRRRRRRRRRRRRrr, glaglaglagla!!! Mais journées ensoleillées températures maxi 12°!! Pas vraiment chaud, manteau, écharpe, gants, bonnets doudoune polaires sont de mises!!
    Mais il est parti où notre été? Ah mais je sais maintenant où il est, il est avec Zanzibar!! bande de crapules!! Et ça se baigne, et ça plonge et ça se la coule douce et ça se mange des langoustes, cocos, etc… TOUT CE QUE J’AIME NA!!! MOI VOULOIR ALLER AVEC ZANZIBAR MAINTENANT!!
    Vos photos sont un délice on prend mieux conscience du paysage sans les odeurs et la douceur des airs!!!
    Dès que je vois dans mon mail  » voyage de… » vite je clique pour vous lire et après un total bonheur et de bien être m’envahit même si au fond de moi je vous jalouse quand même!! RIRE!!!
    Vos enfants ont l’air totalement épanouis, heureux zen attitude!!!
    En ce qui concerne mon fils, Stef, il est arrivé aux Canaries, théoriquement il devrait prendre l’avion aujourd’hui ou demain afin de rejoindre Pascal sur le cata!
    la mise à l’eau serait prévue pour demain mercredi!
    Dommage, moi qui voulait tant assister à cette mise à l’eau!! Suis déçue malgré que mon fils me dise qu’il va filmer mais bon pas pareil quand même que de le vivre en direct je pense qu’il y a de l’émotion!!
    S’il fait beau ce week-end, je comptais descendre afin que je puisse mettre mes 2 petits pieds sur ce cata et goûter les délices d’une navigation sur les eaux et surtout voir mon fils naviguer!
    Ca, ce serait ma fierté! Des photos je prendrais des films je ferais de ces moments inoubliables et ô combien importants pour moi!!
    Voilà mes tites news fraîches, n’est-ce pas!! Rire
    Maintenant je file bosser, ça c’est moins rigolo mais m’en fous prépare ma retraite pour cette année NA, non mais des fois! A mon tour de prendre de LONGUEEEEEEEEEEEEEEEEEs VACANCES!! YESSSSSSSSSSSSSSSSS
    Bisous de PAt, la maman de Stef

  6. Evelyne Guyot dit :

    Salut les Antillais!
    Sur la photo de l île de petit bateau, la première langue de terre n est elle pas constituée de lambis???? encore jamais vu ça!!! Hi hi! A la lecture de tes écrits Isabelle, on a du bleu et vert plein la tête, c est trop bon! Merci! Ferez vous escale à Las Roques? ça faudrait le coup… ; )

    • les lambis se ramassent ici à la pelle ! Quant aux Roques, elles font malheureusement partie des îles où nous ne ferons pas escale, faute de temps… Nous remontons maintenant tranquillement vers le Nord, il a fallu faire des choix bien cornéliens…

  7. françois barbot dit :

    Coucou les pirates … Un gros bisou du château de Cournon … Bubulle vous envoie son bonjour ensommeillé … Quelle flémarde, celle la ……. !!! :))))))))))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s