30 décembre 2011 – 04 janvier 2012 – île d’ Union, Grenadines

Chatham Bay

Départ à 5 heures du matin et navigation musclée pour couvrir les 87 milles nautiques qui nous séparent de l’île d’Union, aux Grenadines : 27 à 30 nœuds établis plein travers, rafales à 40, grosse mer de côté, déferlantes qui inondent le cockpit (et le roof !) : nous sommes mouillés, salés et fatigués quand nous arrivons à Chatham Bay en fin d’après-midi. Mais une fois encore heu-reux de ces quelques heures en mer sur notre Zanzibar, si à l’aise dans la houle et dans le vent. L’arrivée  (pourtant attendue !) n’est finalement pas un doux moment d’allégresse : le mouillage est très fréquenté,  très venté, un grain assombri le ciel et un Lagoon de 50 pieds, échoué coque tribord éventrée sur les cailloux au sud de la baie, n’engage pas vraiment à jeter l’ancre au hasard…

Dans la soirée, un cata qui se balade au bout de sa chaine se retrouve, on ne sait comment, au dessus de notre annexe, à 1 mètres de nos jupes arrières ! On hurle tout ce qu’on peut pour alerter le skipper : mais il n’y a que 2 minettes, qui ne comprennent vraiment pas ce qui se passe ni comment elles peuvent arranger la situation. Leur capitaine est à terre, les moteurs tournent et elles ne savent pas les arrêter… Nos copains de Blue Note, qui passent sur leur annexe, viennent à leur rescousse et montent à leur bord rétablir la situation. Puis c’est un autre cata qui dérape, nous maintenant en veille sur le pont le temps de retrouver l’équipage peu stressé qui est allé se promener sans trop se soucier de la tenue de son mouillage… (ils nous avaient déjà un peu inquiété en arrivant comme des fous au milieu des bateaux, jetant l’ancre 3 fois au petit bonheur avant de se coller entre Modus et Vagabond…). Du coup ils déménagent à côté de nous, youpi, nous sommes bien rassurés pour la nuit ! Le vent dégringole des hauteurs de l’île et nous tournons au gré des rafales, l’alarme de mouillage nous tirant régulièrement de notre pauvre sommeil…

Chatham Bay

Après une nuit courte et agitée, ayant malgré tout récupéré toutes nos facultés de jugement, nous ne pouvons qu’être sous le charme de cette petite île : une végétation exubérante, une plage de sable blanc qui s’étire sous les cocotiers, des raies et des tortues qui nagent autour des bateaux… c’est vraiment très beau et nous ne regrettons plus notre mouillage de Marigot Bay !

Les bateaux-copains sont tous là (ou presque : ne manquent que Cajou et tous ceux qui naviguent un peu trop loin des Grenadines). Impossible cependant d’organiser notre soirée du Nouvel An sur la plage : définitivement trop de vent. Nous envahissons donc le très joli restaurant italien de la baie, tout ouvert sur la mer, terrasses au bord de l’eau. Il y a même une piscine (que nos nombreux enfants ensablent allègrement à force d’aller-retour entre le bassin et leurs châteaux de sable… pauvres gosses).

Moments magiques et joyeux, même si nous nous sentons bien loin de vous tous en cette soirée de fête, et surtout coupés de tout moyen de communication : même l’iridium ne veut pas envoyer nos sms !! Alors nous espérons que vous êtes au moins aussi heureux que nous ce soir, et que toutes nos pensées arrivent quand même à vos petites oreilles :

Nous vous souhaitons une merveilleuse année 2012, de belles émotions, de tendres moments, de joyeuses fiestas, de beaux projets, beaucoup d’amour, de l’énergie…. et surtout (si possible) zéro galère et que du bonheur …

Clifton

sauvetage de Joséphine

Nous quittons  Chatham Bay le 02 janvier pour le village de Clifton, sur la côte au vent de l’île. Alors que nous naviguons au moteur et sous les grains, un coup de vent vient nous enlever Joséphine, l’énorme et magnifique bouée orange qui sert de poney aux enfants (voire même de punching ball…). Impossible d’abandonner ce fidèle compagnon : nous improvisons une manoeuvre de récupération d’homme à la mer et la sauvons avec fierté d’un pitoyable naufrage. Nous pouvons bravement reprendre notre route.

barrière de corail de Clifton

Nous nous amarrons à une bouée, à l’est de l’anse, un peu loin des pontons du petit port mais à quelques encablures à peine de la barrière de corail où les vagues de l’atlantique viennent se briser. Les enfants partent à la « chasse aux noix de coco » sur les plages, nous nous baignons dans l’eau cristalline, impossible de se lasser du spectacle.

les fruits et légumes de Jenny

Nous bravons le clapot qui nous trempe inévitablement dans notre trop petite annexe pour aller à terre nous ravitailler en fruits et légumes, et aller dévorer les excellentes pizzas de l’Aquarium ! Tout le village n’est que sourires et couleurs. On se plait tellement qu’on décide même d’y rester encore un peu avant de partir pour les Tobago Cays.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Cet article a été publié dans Caraïbes... janvier à mai 11, Journal de Bord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour 30 décembre 2011 – 04 janvier 2012 – île d’ Union, Grenadines

  1. les copains de la classe de CE2 de Cournonterral dit :

    Coucou Juju, on t’écrit de la BCD de l’école. On te souhaite tous une bonne année 2012, et un joyeux anniversaire avec un peu de retard. On suit ton voyage et on a pu voir des paysages qui nous font rêver.
    Dans notre classe, nous allons faire du théâtre: par 2 ou 3 nous allons présenter des petites scènes.
    Aussi, à la fin de l’année, nous allons faire 2 jours de voile sur des petits voiliers.
    Nous pensons à toi, et nous viendrons voir de tes nouvelles régulièrement.
    A bientôt, gros bisous, on t’aime.
    Les copains de la classe de CE2.

  2. Nicole dit :

    est ce normal que Marin empoigne une bouteille de champagne avec cet air satisfait ??? n’y aurait-il pas un peu de laisser aller ???

  3. isa dit :

    COUCOU
    Alex dit « ils ont trop de chance, pourquoi tu m’inscris pas au CNED, je vais finir le voyage avec eux » .. HIHIHI
    Baptiste ( qui devait habiter dans une autre famille ces derniers mois ..)dit » Ils sont à Tahiti? c’est chouette »
    Bon, moi je dis, c’est le TOP !!! Faites le plein ..
    plein de bisous

  4. Quéquée dit :

    Quel vrai bonheur de te lire Isa, mais toutes ces photos complètent si bien tes textes…. qu’il est vrai qu’on en redemande. Les couleurs sont magnifiques (les vôtres et celles des paysages…), et tout cela fait rêver. Bises. Quéquée

  5. Béa dit :

    Meilleurs voeux et bonne année 2012!
    On rêve tout debout, les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte en suivant le récit de l’aventure magique que vous vivez… Ce qui a tout de même le mérire de nous donner un faux air de poissons tropicaux sans quitter Marsillargues. Mdr!
    Mille bisous à tous les 5.
    Béa et Thiery

  6. tatou dit :

    Ouah ! plus rien à dire !!!!Vous êtes vraiment les meilleurs !!!!!!!!!!!!
    Encore, bonne annee à vous 5 aussi et à tous vos topains !!!!!!!!!!!!!!
    Tout va bien à terre !
    Gros, gros bisous à mon club des cinq
    Tatou

  7. Monique PELLETIER dit :

    AVIS A CEUX QUI NAVIGUERONT SUR ZANZIBAR : MEFIEZ-VOUS DES COUPS DE VENT SI VOUS NE VOULEZ PAS SUBIR LE MEME SORT QUE JOSEPHINE……………….

    MOI, MEME PAS PEUR. J’IRAI QUAND MEME (et je m’attacherai sans le faire voir)

  8. caro dit :

    félicitation les voisins. bonne année à vous tous et isa prends un bain pour moi dans ces eaux merveilleuses. Gros bisous à bientot

  9. moulhade dit :

    quel plaisir d’avoir autant de nouvelles, on suit vos aventures avec toujours autant de plaisir,
    Dites donc vous n’êtes pas gros gros. C’est Dukan qui va être jaloux de votre méthode.

    On vous embrasse super fort et on vous aime encore plus en 2012 qu’en 2011
    Les moulhade

  10. Nicole dit :

    que c’est beau !!! et que d’aventures aussi… mais que de joie dans ces photos avec tous vos copains ! on est heureux pour vous et pour les gosses qui ont l’air tellement épanouis, je ne me lasse pas de regarder leurs bouilles réjouies… j’admire aussi vos couleurs, encore une fois dues au rhum ou au soleil ???
    quel plaisir aussi de voir ce fier zanzibar sur l’eau… quel fier compagnon !
    bisous et à bientôt pour d’autres nouvelles (on en redemande, on ne se lasse jamais…)

  11. Sophie dit :

    C’est toujours un pur régal de vous lire.
    Mon dieu que les photos font baver, cela donne envie (enfin pour les photos avec la mer bleue et pour les magnifiques rencontres que vous faites …. Pour les vagues je vous les laisse)

    Profitez bien de ces magnifiques moments.

    A bientôt

    Sophie

    • Nicole dit :

      ah, toi aussi tu as peur des vagues ? Manu, stp, demande à Eole d’etre calme pendant notre séjour, juste un petit alizé et des vaguelettes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s