Transat Bermudes -> Açores / Jour 1

Nous voilà partis des Bermudes pour notre seconde transat. C’est désormais une habitude : je (Manu) prends le clavier pour donner des nouvelles durant la nav. Le style technico-soporifique est de retour !

Départ tôt donc hier matin (7h50), d’une part pour éviter de se retrouver aux douanes et sur l’eau en même temps que les 30-40 bateaux de l’ARC Europe – je vous laisse regarder sur le net – et d’autre part pour profiter au max d’une bonne fenêtre météo: vent de travers, 13-15nds pendant au moins 4 jours avec légère houle inférieure à 2m. Voilà qui s’annonce rapide et confortable.

Nous avions récupéré notre nouvel équipier de choc (Cyril) à l’aéroport Dimanche, et profité des derniers jours sur place pour préparer le bateau. Il a même pu faire une plongée sur un récif corallien et une épave le Mardi matin pendant qu’on finissait de bricoler sur le bateau… et comme il aime plonger, il s’est remis à l’eau pour nous faire une carène toute propre.

Première partie de nav idyllique, les conditions annoncées sont bien là, il fait même beau, le bateau avance tranquillement à 6nds+, ça le fait. En milieu d’après midi ça se gâte un peu, le vent faiblit et nous oblige à démarrer un moteur en appui. Pas grave, on attaque notre rythme navigation-cuisine-jeux et planifions les repas à venir. Ca ne durera pas. Le vent se lève assez soudainement au passage d’un grain (normal), mais reste établi après (ce qui l’est moins) et monte progressivement, tout comme notre vitesse qui grimpe à 9,5 nds. Ca bouge aussi beaucoup, la mer devenant automatiquement plus forte. On prend donc un ris, on réduit le génois, puis deux ris, puis encore un peu de génois, on finit avec 3 ris dans la GV et le Génois, seul moyen de freiner le bateau qui file à 8 nds+ alors que le vent ne cesse de monter jusqu’à 26-28 nds établis. Au prés, pas très cool. La vitesse nous (me ?) va bien, mais j’accepte de réduire sous la pression de l’équipage, surtout pour les vagues qui tapent fort dans le bateau il faut bien le reconnaitre.

Le lave-linge océanique vient de reprendre du service. Même pas un petit prélavage tranquille le temps de s’habituer. Direct le programme coton résistant (à 20 ° au lieu de 60, mais bon…). Cyril accuse un peu le coup – pas terrible comme mise en jambe. D’aucuns diront qu’on fait le coup à chaque fois à nos équipiers, mais je vous assure qu’on y est pour rien, les gribs étaient formels: navigation rapide et confortable assurée !

Après une nuit donc assez mouvementée, le vent se calme un peu et on reprend de la toile, surtout du génois ce qui évite de rendre le bateau trop ardent. On avance bien donc entre 6,5 et 7,5 nds et le passage à la mer est assez confortable.

Rien côté pèche, rien côté dauphins et baleines… il va falloir être patients.

On continue notre route vers l’ENE (cap au 68°), pour le moment sur une route directe vers Horta sur l’ile de Faial. Le vent devrait faiblir un peu et tourner SSE, à voir…

Nos premières stats – ce matin à 8h :

  • Distance parcourue : 150 Milles
  • Vitesse Moyenne: 6,3 nds
  • Distance à parcourir sur notre route actuelle: 1640 Milles

Joyeux anniversaire Kiki !!

Zanzibar.

Publicités
Cet article a été publié dans Atlantique Nord... mai-juin 11, Journal de Bord. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Transat Bermudes -> Açores / Jour 1

  1. Mamie Nicole et papy Kiki dit :

    kiki est tres content de ces nombreux messages le concernant… il boit à chaque fois !!! il faut arrêter maintenant… on pense fort à vous et à Cyril à qui on souhaite la meilleure traversée possible.
    Bisous

  2. Evelyne Guyot dit :

    Encore une chouette leçon de géo, île de Faial on découvre ; ) Bonne transat et bon cned (bein voui fallait bien trouver un truc désagréable à dire!!!) Une de nos amies a appris à lire à son dernier de 6ans à peine en une transat alors je sens qu il va y avoir du rattrapage de temps ds l air (si jamais retard il y avait…) Ici fête du nautisme du club ce we, il y a de plus en plus de monde inscrit (petits et grands) , les supports se diversifient, JP envisage même de devenir THE centre de paddle de l Etang, c est très sympa, manque plus que vous!! Et bonjour à Mamie au bras en écharpe (qui lira peut être ce message) , elle me rappelle tellement la mienne qui était tout aussi partante, souriante, formidable exemple de joie de vivre! Avec vos photos on replonge dans des souvenirs tellement agréables, merci. Evelyne

  3. Jacques Roman dit :

    Magnifique tout cela.. Nous vous attendons Bon vent à tous

    Jacques

  4. Tatou dit :

    Allez, Manu , tu t’ameliores dans le côte recit !!! On retrouve l’humour d’Isa ajouté à la technique ! C’est bien !!!! On se represente bien « Cyril qui accuse le coup » et la machine à laver qui redemarre !!! attention au programme essorage !!!! Bonne route et merci pour les nouvelles !!!
    gros bisous au club des …6 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s