12 – 18 septembre 2011

Toujours à Sète… Mais la situation évolue assez positivement !

Les artistes Navi-Bois peaufinent encore et toujours le travail sur les étraves : gelcoat, ponçage, gelcoat, ponçage, gelcoat, …etc. C’est tellement long. Mais c’est aussi tellement beau…

La nouvelle poutre Sparcraft est présentée, essayée, ajustée, puis fixée définitivement.

Séquence émotion : le 15 septembre, Zanzibar retrouve son mât ! On avait presque oublié que c’est un voilier… Et le capitaine retrouve son sourire d’homme heureux sur son bô bateau ! On avait presque oublié que c’est quand même que du bonheur d’être là.

La cote du nouvel étai est envoyée dans la foulée au gréeur. En attendant, le mât est sécurisé avec les drisses (ça nous rappelle de tristes souvenirs d’abordage…).

Séquence galipette : Mr Trampoline, héro incontesté des enfants, vient poser le trampoline. Pas un centimètre de jour entre le pont et le filet, plus de risque de pied qui passe au travers ni de trucs qui tombent à l’eau. Pour ce qui est des réceptions de double salto arrière tendu, il faudra quand même essayer d’atterrir au milieu. Il ne peut pas garantir qu’on ne perdra pas un ou deux gosses par dessus bord…

travail d'équipe

Le défilé des copains-esclaves continue. Manu « bis » nous accompagne, imperturbable, du petit matin au coucher du soleil (heureusement qu’il fait nuit de plus en plus tôt…).  Vu ce qu’on lui inflige, je comprends qu’il soit tellement motivé pour qu’on parte le plus rapidement possible ! Et très loin !

Cyril revient démêler les fils et les problèmes électriques : faux-contacts, branchements tordus et autres plaisanteries ne semblent pas affecter son moral. Le tableau électrique est définitivement son ami. Cet homme serait-il bionique ??

Arnault débarque aussi, avec la camionette et l’artillerie lourde : pose des panneaux solaires au transpalette, branchement des nouvelles batteries au gel, passage de la primaire, rafistolage et usinage des milliards de trucs qu’il faut changer, adapter, supprimer, remonter… on n’arrête plus le roi de la disqueuse ! Son doigt ne résiste d’ailleurs pas…

Toutes les cabines sont repeintes et seules quelques retouches sont à prévoir, dès que les cloisons étanches des pointes avant auront été refixées. Kiki dégaine le rouleau plus vite que son ombre : intérieur, extérieur, hélices, embases… laque, peinture de cale, primaire, antifouling… Isa peint comme d’hab : un peu les murs, beaucoup les mains et les jambes.

Daniel nous pourvoit en inox, de la cuisine au cockpit, en passant par les panneaux solaire et la baille à mouillage…

Les mamies assurent les gosses, le Cned, la logistique, les copains-copines, la couture, les papiers à envoyer, à remplir, le linge, l’inox à faire briller… Et surtout elles nous supportent patiemment et nous mijotent de bons petits plats.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Cet article a été publié dans 2011, Printemps-été 11. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s