5 septembre 2011 – Rentrée des classes ?

Vive le CNED !     1er jour d’école oblige, traditionnelle photo des tintins bien peignés (euh, non en fait…) et en tongues. Mais pas sur Zanzibar… tant pis !

La paperasse et les colis sont arrivés ces derniers jours et on a courageusement essayé de comprendre comment tout cela allait fonctionner (les étiquettes, les codes -barres, les manuels, les cahiers, les évaluations, les livrets de l’accompagnant…). Finalement on a refermé les cartons et entassé le tout dans un coin…

Mais il est maintenant grand temps de se concentrer un peu ! Les enfants sont installés en conditions optimales de travail : tous les 3 autour de la table à poser une question par seconde, des papiers partout, une maman un peu azimutée qui plonge dans les cartons à la recherche d’un emploi du temps, d’un manuel, d’un guide… et qui appelle finalement le cned au bout d’une heure (joli record !) pour être rassurée : oui c’est normal que Marin n’ait rien reçu et soit au chômage technique jusqu’à nouvel ordre, oui c’est normal que rien ne puisse être téléchargé sur internet, oui Juliette a bien une vague trame d’emploi du temps (il suffit juste de regarder au bon endroit sur internet…).

A 10 heures on marque une pause, mais la récré sans les copains a un petit je ne sais quoi de tristounet… D’autant qu’on entend les cris des enfants dans la cour de l’école du village! J’ai hâte pour eux qu’on soit sur le bateau et que les choses leur semblent plus « normales ».

Après la récré, les bonnes vieilles habitudes commencent déjà à revenir : Théophile veut expédier les exos sans lire le manuel du parfait petit cnediste qui le retarde dans son timing, Marin est vautré sur son ordi en attendant que le temps passe et que ses cours arrivent la semaine prochaine (ou jamais), Juliette fait sa petite fille modèle et s’applique beaucoup…

Nous allons sans doute connaitre de grands moments de solitude… même si cela semble jouable ! On a quelques jours pour adapter les emplois du temps, répartir les activités, prendre en compte les possibilités et les limites de chacun (éviter Français et Espagnol d’affilée pour Théophile relève par exemple de la sagesse !)…

Publicités
Cet article a été publié dans 2011, Printemps-été 11. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s