Février 2011… encore et toujours

Décidément la patience n’est pas mon truc : la force et la rage me rattrapent toujours. Ce qui n’est pas forcément négatif : puisqu’on est obligé d’attendre encore quelques jours pour le bateau, j’ai attaqué de front le projet Ecoles.

Il nous semblait difficile d’envisager une coupure totale des enfants avec leurs amis d’école : puisque nous allons nous enrichir de rencontres, de découvertes, nous voulons pouvoir échanger et rapporter un peu de ces bonheurs dans notre petite vie de terrien. Pas un reportage ou une opération humanitaire pour sauver le monde, juste une aventure humaine, à la mesure des enfants qui vont la faire vivre.

Il nous fallait un concept simple, pas trop long à mettre en place, qui puisse commencer avant juin et se prolonger sur toutes les escales de notre escapade, qui puisse s’adapter à un planning flottant et qui ait du sens auprès des enfants de l’école primaire et du collège.  Nous avions déjà pris contact avec des associations humanitaires, mais difficile de mettre en place plusieurs actions sur un itinéraire. Puis nous nous étions intéressés de très près au Sea Planet Challenge (un rallye à vocation environnementale et scientifique), mais il a été définitivement abandonné faute de financements. C’était un peu l’impasse.

Une vague idée a cependant fini par se dessiner, comme un fil rouge sur tout le parcours : aller à la rencontre des écoliers, au gré des vents et des moments, et permettre à ces enfants d’horizons si différents d’échanger sur un même thème. A quoi joue-t-on, qu’apprend-on à l’école, qu’a-t-on envie de connaitre du monde quand on a 8 ans,  qu’on habite en France, au Cap Vert, à St Martin, Haïti ou aux Acores ? A quoi rêve-t-on ? Les écouter se raconter,  chanter, rapporter leurs dessins, leur musique, des photos… Saisir un instantané d’enfance dans quelques îles autour de l’Atlantique Nord.

Tout reste à faire : développer et travailler le concept avec l’équipe pédagogique, le présenter aux enfants, contacter des associations susceptibles de nous aider à mettre en place un partenariat particulier avec une école, aider les enfants à faire vivre leur projet, à trouver des idées, trouver quelques relais médiatiques … 3 fois rien, quoi !

Cela devrait m’occuper pour les prochaines semaines…

 

Publicités
Cet article a été publié dans 2011, Hiver 11. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s